Non, ce n’était pas mieux avant !

par | Mai 12, 2020 | Décryptages

Johan Norbeg

Johan Norbeg est un écrivain suédois, militant pour la défense du libéralisme, du capitalisme, de la mondialisation, de l’immigration et des libertés individuelles.

INTERVIEW (Part II): Swedish Author Johan Norberg Talks The ...

Dans son ouvrage Non ce n’était pas mieux avant, il explique pourquoi ce n’était pas mieux avant et en quoi notre époque est la meilleure époque qui n’ai jamais existé pour les Hommes. Il s’appuie sur des études, des graphiques, des statistiques et des événements.

Aujourd’hui, nous avons tendance à nos concentrer sur tout ce qu’il y a de plus négatif : “Le terrorisme. Daesh. La guerre en Syrie et en Ukraine. Les massacres. Les famines, les inondations, les pandémies. Le réchauffement climatique de la planète. La stagnation, la pauvreté, les réfugiés.”

Or, on oublie très souvent qu’avant la société de consommation, la mondialisation et la révolution industrielle, on vivait sans antibiotiques, sans eau potable, sans nourriture en quantité suffisante, sans électricité ni système sanitaire, le taux de mortalité était beaucoup plus élevé, les femmes n’étaient pas considérées dans la société… L’auteur nous confie “Je n’avais pas réfléchi à la façon dont les gens vivaient avant la révolution industrielle (…) J’envisageais plutôt cette vie comme une excursion à la campagne.”

“Malgré ce que nous racontent les actualités et diverses autorités, le grand récit de notre ère, c’est que nous assistons à la plus importante amélioration des conditions de vie que le monde aie connue.”


Une évolution mondiale permanente

L’alimentation

via GIPHY

Avant, la famine était un phénomène universel régulier et une structure de la vie quotidienne. La nourriture n’était pas toujours très nutritive et ne pouvait pas être conservée trop longtemps. Il n’y avait pas de vaisselles, tout le monde mangeait dans le même plat.

Le taux de mortalité était alors très élevé.

Grâce à la propriété individuelle, à l’ouverture internationale du commerce, à la spécialisation dans un type de production adapté, à la technologie agricole la population a augmenté en flèche en même temps que l’offre alimentaire. Les famines ont peu à peu disparues.

Mais l’engrais artificiel fut la plus grande invention et solution pour combattre le fléau de la faim.

Pour ce qui est de la récolte, avant, “il fallait 25 hommes pendant une journée pour récolter et battre 1 tonne de céréales. “, maintenant grâce à la technologie agricole seule une moissonneuse-batteuse moderne et une personne sont nécessaire pour le faire en 6 minutes. La machine a permis de multiplier la productivité par 2500.

De plus, aujourd’hui nous pouvons déplacer la nourriture des zones excédentaires vers des zones de pénuries, et cela, grâce à l’électricité, le commerce, de meilleures infrastructures, le carburant à bon marché, l’emballage et la réfrigération des aliments.

Le taux de mortalité a littéralement dégringolé. La FAO estime que 2 milliards de personnes ont vraisemblablement été libérées de la fin au cours du dernier quart de siècle.

La mortalité infantile à cause de la malnutrition a été réduite dans le monde de 60 % depuis 1950.

Même si des effets négatifs peuvent être observés, ils sont faibles par rapport aux progrès considérables réalisés.

L’eau et l’assainissement

via GIPHY

Avant le manque d’accès à l’eau potable sûre était un problème central. L’eau des rivières et des lacs était souvent contaminée par les excréments humains et animaux. Une puanteur se rependait tout autour. Cela a causé de nombreuses maladies et épidémies dont le choléra.

Aujourd’hui, la proportion de la population mondiale ayant accès à une source d’eau améliorée est 91 % contre 52 % en 1980. Il ne reste plus que 3 pays où seulement 50 % des habitants ont accès à l’eau potable : la Namibie, la Guinée équatoriale et la Papouasie-Nouvelle-Guinée.

Par ailleurs, 664 millions d’êtres humains n’ont pas accès à l’eau potable. Les pays en développement consacrent plus de 80 % de leur eau douce à l’agriculture. En Afrique subsaharienne, on trouve la plus grande proportion de personnes privées d’eau et d’assainissement, des égouts à ciel ouvert à Kibera, des latrines. Toute fois, elle a connu une hausse de 23 % d’accès à l’eau potable entre 1990 et 2015. Ce processus parait plutôt lent mais il est beaucoup plus rapide qu’il ne l’a été dans les pays les plus riches du monde.

L’espérance de vie

Personnes Âgées, Couple, Ensemble

L’espérance de vie de la population mondiale est passée d’environ 30 % à 70 % entre 1870 et 2010. Et cela, grâce à la création des vaccins et des médicaments, grâce à la science et aux technologies médicales, au recul des famines et pandémies.

En 1800, 1 femme sur 100 mourrait lors d’un accouchement dans les pays les plus “développés”. Aujourd’hui sur 100 000 naissances, on assiste à moins de 10 morts en couche.

“A mesure que la science et le savoir se rependirent dans d’autres parties du monde, et que celles-ci devenaient plus riches, la vie s’y allongea également.”

Aujourd’hui, nous sommes confronté au sida qui se répand rapidement et tue des millions de personnes. Cependant, le nombre de décès liés au sida a baissé de 42 % depuis 2006. On sait aujourd’hui que plus un pays est riche plus il est sain et avec la mondialisation, les pays pauvres peuvent avoir accès au savoir et à la technologie, qui ont nécessité d’énormes sommes et plusieurs générations, à travers les frontières.

Internet permet de suivre la “propagation du mal” et de facilité la coopération internationale entre institutions, scientifiques et professionnels de la santé.

La pauvreté

Rue, Mendiant, Femme, Sans Abri

“Au début du 19ème, même dans les pays les plus riches, le taux de pauvreté était plus élevé que dans les pays pauvres aujourd’hui. “

La pauvreté dans le monde est passée d’environ 80 % à 25 % entre 1820 et 1990.

Avant, on voyait la pauvreté comme quelque chose de nécessaire pour inciter les gens à travailler.

L’ouverture internationale et l’intégration des pays à l’économie mondiale sont pour beaucoup de pays la clef du développement, c’est notamment le cas de l’Asie. Même les pays pauvres qui se sont ouverts au marché mondial se sont trouvé une place dans le libre-échange et ont pu développer leurs compétences. Le PIB de l’Inde a été multiplié par 5 en Inde, par 11 au Japon et par 20 en Chine depuis 1950.

Il y a très peu d’années (en 1950), 44,3 % de la population totale mondiale vivait dans une extrême pauvreté. En 2015, seulement 9,6 % de la population totale mondiale vivait dans une pauvreté extrême. Plus un pays est développé et riche moins la pauvreté est conséquente, c’est un peu comme un “remède miracle”.

Par ailleurs, 700 millions d’individus vivent encore dans une extrême pauvreté. Mais elle ne cesse de diminuer.

La violence

via GIPHY

“La guerre et la violence étaient autrefois l’état naturel de l’humanité.”

En fait, la violence était un phénomène quotidien : torture, mutilation, guerre, purification ethnique, viol, combat pour la bravoure, sacrifice, etc. Étaient des événements courants de la vie au 15e siècle.

Les étapes du processus de pacification sont :

  • Les premières civilisations agricoles.
  • L’institution de règles judiciaires et de gouvernements centraux avec des forces de police modernes pour limiter la violence.
  • Donner au peuple le contrôle du gouvernement par l’Etat de Droit et la démocratie et les libertés civiles.
  • L’essor de l’individualisme : responsabilité individuelle et libération des liens collectifs. La culture de la dignité plutôt que la culture de l’honneur.
  • L’essor du commerce mondial : entretient la paix entre les pays.

Nous pensons que la violence et le nombre de personnes tuées sont plus nombreuses que jamais parce que :

  • On a tendance à oublier les événements passés beaucoup plus désastreux.
  • La population est plus importante qu’elle ne l’a jamais été auparavant.

Or :

  • “Les microbes étaient plus meurtriers que les canons.”
  • On a assisté à la fin des guerres et atrocités coloniales.
  • La troisième guerre mondiale a été évitée.
  • Aujourd’hui, grâce à la prévention, une guerre tue environ 3 000 personnes contre 86 000 en 1950.

En revanche, le terrorisme est en essor et sème la terreur. Toutefois, il ne tue que très peu. Beaucoup plus de morts sont causées par noyade dans sa baignoire ou par une chute dans les escaliers que par le terrorisme.

La prolifération nucléaire signifie qu’il y a un risque permanent, pourtant la richesse permet une santé meilleure, des familles plus petites, inspirant des attitudes plus humanistes. Les pays se soucient principalement de la paix et des échanges avec les autres pays.

L’environnement

Protection De L'Environnement

“La richesse et le développement qui ont sauvé l’humanité de la pauvreté et de la mort prématurée, on fait payer un lourd tribut à notre environnement.”

Ces dernières années, on constate :

  • Une réduction du nombre de marées noires
  • Une réduction de la déforestation par les pays riches
  • L’essor du mouvement écologiste : ce qui nous a incité à agir sur nos modes de production et de consommation.
  • L’émergence des technologies vertes : plus respectueuses de la nature.
  • Le traitement des eaux usées et la gestion des déchets
  • Les voitures consomment moins de CO2
  • Les pires problèmes environnementaux se situent là où il y a un manque de technologie et de richesse, dans les pays pauvres.

Il est primordial que l’on continue de fournir des efforts importants pour combattre le réchauffement climatique qui est un enjeu crucial de notre époque. Cela grâce aux connaissances, aux expériences et à la collaboration entre Etats.

Les libertés

via GIPHY

“L’esclavage est la forme d’oppression la plus violente que le monde ait connue.”

Des millions de personnes subissent encore le travail forcé, la servitude et les mariages forcés. Souvent, cela relève du travail informel, mais parfois, ce sont les gouvernements qui n’arrivent pas à faire respecter leurs interdictions.

Aujourd’hui, 40 % de la population mondiale vit dans des pays libres et 2 4% dans des pays partiellement libres.

L’égalité

Avant, les “races” étaient strictement séparées par la loi, la ségrégation raciale existait, les crimes de haines étaient beaucoup plus fréquents…

Famille, Personnes, Enfant, Sourire

Les femmes étaient la propriété de leur père ou leur mari, n’avaient pas les mêmes droits que les hommes, les hommes cherchaient à contrôler la sexualité de leur femme (ceinture de chasteté, mutilation génitale), ne pouvaient pas divorcer, etc. “La situation des femmes était comparable à celle des esclaves.” Même si cela reste un peu le cas dans certains pays du monde.

Merkel, Angela, Angela Merkel, Berlin
Angela Merkel, cheffe du gouvernement allemand (chancelière).

Les homosexuels étaient humiliés, tués, condamnés, emprisonnés, pouvaient faire l’objet de purges… L’homosexualité était considérée comme illégale, notamment, parce qu’elle est interdite dans de nombreuses religions.

Csd, Parade, Montre Moi, Arc En Ciel
Marche de la Gay Pride

Aujourd’hui, notre époque est beaucoup plus tolérante qu’auparavant malgré certains groupes qui restent très extrémistes et conservateurs à ses sujets. Tous les Hommes malgré leurs origines sont dans la majorité des pays du monde égaux, les femmes également sont de mieux en mieux considérées dans la société et les homosexuels s’assument et peuvent désormais se marier (en France par exemple). Même si il existe des cas particuliers, c’est de plus en plus vrai dans le monde entier grâce à un changement des mentalités notamment avec les réseaux sociaux qui permettent une libération de la parole, avec les films et les manifestations.

Conclusion

On pense souvent que l’on vit dans la pire époque jamais existée, mais c’est faux et c’est dut en partie à la désinformation, à l’amplification des informations, à l’ignorance du passé, à la concentration sur les faits négatifs qui intéressent le plus le public.

“La peur et l’inquiétude sont des outils de survie. (…) Nous sommes intéressés par tout ce qui est dangereux (…).”

J’ai beaucoup aimé ce livre, qui montre que l’Humanité ne cesse de progresser et va en s’améliorant. Cela redonne l’espoir perdu en se concentrant sur le négatif et l’idéalisation du passé. Cela nous rappel toutes les choses positives et incroyables que l’Homme a accompli ces dernières décennies.

Cet article n’est qu’un bref résumé du livre, je vous conseille vraiment de le lire en entier pour retrouver toutes les sources et les études sur lesquelles s’appuie Johan Norbeg.

Sauver l’Humanité avec un Donut?

La théorie du Donut de Kate Raworth pourrait bientôt transformer notre système économique, sauver l’Humanité et notre environnement tout en favorisant la justice sociale.

Pourquoi choisir d’étudier à la Sorbonne ?

La Sorbonne est une prestigieuse université française reconnue à l’international. Elle fait partie des plus vieilles universités du monde. Son Histoire débute au Moyen-Age.

Les “Parcoursup” étrangers sont-ils plus performants qu’en France ?

La Cour des comptes montre que Parcoursup est peu efficace, bourré de failles et que la protection des données des élèves est très fragile. Voyons comment se passe l’admission post bac à l’étranger.

« Le jour d’après, quand nous aurons gagné, ne sera pas un retour au jour d’avant »

La notion de démondialisation fait beaucoup débat en ces temps de pandémie. Les élites remettent en question cette organisation qui se révèle en réalité plus fragile que ce qu’on pensait. Il a suffit d’une épidémie en Chine pour suspendre presque tout le système commerciale international…

12 000 satellites, la 5G partout, mais à quel prix ?

Le projet StarLink désigne les satellites de télécommunications positionnés sous orbite terrestre basse d’Elon Musk. L’objectif est de proposer un accès internet à haut débit dans le monde entier, partout, vraiment partout !

Quand la Chine dépasse Black Mirror

Une surveillance de masse, des caméras de surveillance à reconnaissance faciale, des citoyens notés par le gouvernement, Black Mirror devient réalité en Chine.

Non, ce n’était pas mieux avant !

“Malgré ce que nous racontent les actualités et diverses autorités, le grand récit de notre ère, c’est que nous assistons à la plus importante amélioration des conditions de vie que le monde aie connue.”

150 français tirés au sort proposent des lois pour réduire les émissions de gaz à effet de serre d’au moins 40% d’ici 2030

Le peuple français demande une meilleure intégration aux décisions du pays. La réintroduction d’un équilibre est indispensable. C’est dans cet élan que la convention citoyenne à vu le jour avec un enjeu crucial : le climat.

On ne sait pas ce qu’il se passe, personne le sait

La population mondiale est menacée par le virus et l’économie mondiale est en déclin. Malgré des mois de recherches sur le Covid-19, nous en savons encore très peu…

Populisme, la nouvelle menace mondiale

A l’heure où la politique est de plus en plus technocratique et où les citoyen se sentent abandonnés par leurs élites politiques, le populisme est en essor un peu partout dans le monde.

Fake news, infos déformées, rumeurs, cris au complot et conformisme, comment s’en libérer ?

Aujourd’hui avoir un esprit critique n’a jamais été aussi important. Sur les réseaux-sociaux, on assiste à un défoulement d’informations, entre fake news, informations déformées, rumeurs et cris au complot, les gens ne prennent pas le temps de vérifier leurs sources ou prennent un malin plaisir à répandre de fausses informations…

L’Homme, un être obéissant ?

Tu penses que tu n’obéiras jamais à un ordre immoral et contraire à tes valeurs ? 65 personnes pensaient la même chose avant de se porter candidat pour le jeu télévisé “jeu de la mort” inspiré de l’expérience de Milgram (1963).

Les représentants politiques n’abusent-ils pas du secret ?

Nous entrons dans une ère de transparence, qui semble sculpter tous les aspects de notre vie. Mais qu’en est-il du secret en politique ? Faut-il abolir tous secrets politiques au nom de la totale transparence ou existe-il encore des secrets essentiels à la continuité de la démocratie ?