Les “Parcoursup” étrangers sont-ils plus performants qu’en France ?

par | Mai 20, 2020 | Décryptages

Parcoursup : L’orientation en France

aerial view photography of city
Arc de triomphe, France

C’est quoi ?

Parcoursup, entrez dans l'enseignement supérieur

Parcoursup, c’est le nom de la plateforme nationale d’admission en première année des études supérieures, mise.

Chaque année à cette période, les élèves de terminale et les étudiants en réorientation se connectent sur Parcoursup pour connaître leur future école.

La plateforme (qui remplace APB) a été créée en 2018 par le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation.

Son but est de faciliter les démarches et concentrer toutes les possibilités d’études supérieures sur une même plateforme.

15 000 formations sont à présent recensées sur Parcoursup et les futurs étudiants n’ont le droit d’émettre que 10 vœux maximums.

De nombreux bugs

  • En mai 2018

Au moment de la révélation des résultats de Parcoursup, le site a été saturé à cause du nombre trop important de visiteurs en même temps. Les étudiants ont été redirigés vers des sites de débordements sur lesquels ils ont pu consulter leurs réponses à leurs vœux.

Selon le quotidien Libération, une anomalie de prise en compte de la fiche avenir pénalise des lycéens étudiant en section internationale.

La consultation et la validation des vœux sur l’application mobile (téléphone portable et tablette) sont susceptibles d’entraîner des erreurs.

  • En mai 2019

Un bug s’est produit et a entraîné l’envoi par erreur de réponses favorables à des vœux d’études.

Après avoir reçu un premier message affirmant qu’ils étaient admis dans une des formations, quelques 67 000 inscrits se sont ensuite retrouvés sur liste d’attente. Ce fut un très gros choc pour ces étudiants qui pensaient être admis dans leur formation favorite.

Parcoursup : un manque de sécurité et de transparence dans les critères de sélection

Une plateforme largement critiquée

L’enquête de la Cour des comptes montre que le logiciel est surexploité, bourré de failles et que la protection des données de générations entières d’élèves est très fragile.

Les règles de la RGPD (règlement de l’Union européenne qui constitue le texte de référence en matière de protection des données à caractère personnel) ne seraient d’ailleurs pas respectées. Les dossiers de 6 500 étudiants étaient disponibles en libre accès sur Internet à cause d’une faille de Parcoursup.

Des recommandations émises par la Cour des comptes

La Cour des comptes invite le ministère de l’enseignement supérieur à mettre en place un plan de sécurité informatique “vraiment robuste”. Elle recommande également une transparence accrue dans la procédure de sélection des candidats. Pour plus d’équité entre les candidats, la suppression du lycée d’origine dans les informations fournies aux commissions est également proposée.

Parcoursup devait être plus efficace, permettre une meilleure réussite en licence, mieux respecter l’équité entre les étudiants… Mais à notre grand étonnement, les résultats de Parcoursup sont très semblables à ceux d’APB (l’ancienne plateforme d’admission post-bac).

Résultat, l’enseignement supérieur est soumis à la concurrence et les inégalités sociales augmentent.

Le “Parcoursup” des autres pays d’Europe

Voyons comment se déroule l’admission aux études supérieures en Europe.

En Angleterre

photo of Elizabeth Tower, London
Londres, Royaume-Uni

Une sélection minutieuse

Les futurs-bacheliers anglais utilisent la plateforme UCAS, il s’agit d’une des plateformes les plus performantes au monde ! La procédure d’inscription est la même qu’en France. Les Anglais s’inscrivent sur le site, et émettent 5 vœux parmi 400 établissements.

Une organisation selon la volonté des universités

La vraie différence avec la France se trouve dans les critères de sélection qui sont totalement transparents. Les universités sélectionnent leurs étudiants comme elles le souhaitent, par le dossier scolaire, la lettre de motivation : « the personal statement » et parfois par entretien. Une lettre de recommandation d’un enseignant ou d’un tuteur peut également être demandée pour entrer dans certaines facs. Dans ce cas, les recruteurs s’intéressent au profil du candidat, ils peuvent les questionner sur leurs activités extrascolaires.

La transparence, clef de la réussite ?

Plus de 75% des étudiants utilisant la plateforme anglaise UCAS réussissent à obtenir leur licence (bac +3) alors que seulement 40,1% des étudiants l’obtiennent en France.

UCAS (le “Parcoursup” anglais) donne vraiment envie avec ses contenus ludiques et pédagogiques contrairement à Parcoursup qui reste très conventionnel.

En Italie

aerial photo of concrete buildings near calm water
Italie

L’obtention du baccalauréat suffit pour espérer avoir une place à l’université

En Italie, pour obtenir une place à l’université, il suffit d’obtenir la maturità (le bac). Seul certaines filières sont accessibles via un examen : médecine, architecture et art. Car elles possèdent un nombre maximal d’étudiants.

« Des débats sans fin existent depuis les années 1970 autour de la mise en place d’une sélection à l’université », commente Andrea Carteny, professeur d’histoire et directeur de la mobilité internationale à l’université La Sapienza de Rome.

Les Italiens redoutent surtout la “maturità”

Les lycéens italiens stressent plutôt pour la maturità, notamment le “colloquio“.

Le “colloquio” est un grand oral pluridisciplinaire, une épreuve difficile qui compte 30 % de la note totale du bac italien.

Cette épreuve pourrait prochainement être établie en France, mais elle ne compterait que 15 % de la note totale du bac.

En Allemagne

blue, red, and yellow flag
Drapeau de l’Allemagne

Une sélection dés le collège

Le système d’orientation français est similaire au nôtre. La sélection commence dés la fin du collège, où les élèves sont orientés vers différentes filières : professionnelles, technologies et générales. Un choix crucial pour espérer ensuite entrer dans l’université souhaitée. Cela permet d’anticiper la sélection à l’université et d’éviter les erreurs d’orientation.

L’ultime étape pour entrer à l’université

Pour avoir une place à l’université, les étudiants allemands doivent obtenir l’Abitur (le bac allemand).

Les universités sélectionnent sur dossier lorsqu’elles reçoivent plus de demandes qu’il n’y a de places disponibles.

Les candidats de bacs technologiques et professionnels ne peuvent pas postuler pour les mêmes filières que les candidats de bac général.

En Suède

photo of brown high-rise building
Suède

Une répartition en 2 groupes

Les candidats suédois sont répartis en deux groupes à l’entrée à université.

  • Premier groupe : classement en fonction de leur moyenne générale au lycée
  • Second groupe : classement selon leurs résultats à un examen d’entrée

Au moins un tiers d’étudiants de chaque groupe doit être accepté par l’université.

En Suède, 70 % des étudiants passent sur dossier, le reste sur examen.

Donner une seconde chance aux candidats

Cela signifie qu’un élève moyen ou ayant une mauvaise moyenne générale au lycée peut tout de même entrer dans l’université de son choix en passant un examen.

L’idée est que de mauvaises notes au lycée ne déterminent pas votre futur pour toujours”, souligne auprès du Monde Martin Guss, responsable du service des études de l’institut Karolinska, l’université de médecine de Stockholm.

Alors qu’en France, les candidats peuvent ressentir un sentiment de manque de légitimité à postuler dans la formation qu’ils souhaitent. C’est ce qu’affirme les sociologues Milan Bouchet-Vala et Marie-Paule Couto, “Cela semble dire que ces élèves ne se sentent pas légitimes à aller à l’université, et qu’ils ne formulent même pas de vœux dans ces filières.

L’orientation aux US

Aux Etats-Unis

low angle photo of flag of U.S.A

Le système d’admission aux études supérieures des Etats-Unis est le QCM (questions à choix multiples).

Pour être admis dans la formation qu’ils souhaitent les candidats doivent remplir des QCM pour faire valoir leurs compétences. Les universités se basent aussi sur les dossiers scolaires et les “talents spéciaux“. Chacune décide de ses critères d’admission.

Objectif améliorer notre système d’admission aux études supérieures

via GIPHY

Ce que les pays étrangers peuvent apporter à Parcoursup

  • Plus de transparence dans l’utilisation des algorithmes et sur les critères d’admission comme en Angleterre
  • Des QCM, examens, oraux pour donner une seconde chance aux candidats. Et ainsi ne plus tenir compte des notes des lycées d’origine beaucoup trop hétérogènes. Certains lycées notent plus sévèrement les élèves quand d’autres sont beaucoup plus laxistes.
  • Faire une plateforme plus ludique et plus pédagogique donnant plus envie aux futurs étudiants comme l’UCAS

Les nouveautés de Parcoursup 2020 en France

  • Un logiciel plus ergonomique, plus lisible et avec un design plus travaillé.
  • De nouvelles formations sont désormais accessibles : Science po, les licences sélectives de Paris Dauphine…
  • Une phase de réponses mieux encadrée.
  • La mise en place d’un espace pour les réorientations : ParcourPlus, réservé aux candidats en reprise d’études, ayant obtenu leur bac depuis plus de 4 ans.
  • Les établissements du supérieur doivent désormais publier leurs critères de sélection.
  • L’instauration du répondeur automatique : cette option permet de classer ses vœux en attentes par ordre de préférence, le répondeur automatique accepte le vœu dans l’ordre de préférence établi.

Sauver l’Humanité avec un Donut?

La théorie du Donut de Kate Raworth pourrait bientôt transformer notre système économique, sauver l’Humanité et notre environnement tout en favorisant la justice sociale.

Pourquoi choisir d’étudier à la Sorbonne ?

La Sorbonne est une prestigieuse université française reconnue à l’international. Elle fait partie des plus vieilles universités du monde. Son Histoire débute au Moyen-Age.

Les “Parcoursup” étrangers sont-ils plus performants qu’en France ?

La Cour des comptes montre que Parcoursup est peu efficace, bourré de failles et que la protection des données des élèves est très fragile. Voyons comment se passe l’admission post bac à l’étranger.

« Le jour d’après, quand nous aurons gagné, ne sera pas un retour au jour d’avant »

La notion de démondialisation fait beaucoup débat en ces temps de pandémie. Les élites remettent en question cette organisation qui se révèle en réalité plus fragile que ce qu’on pensait. Il a suffit d’une épidémie en Chine pour suspendre presque tout le système commerciale international…

12 000 satellites, la 5G partout, mais à quel prix ?

Le projet StarLink désigne les satellites de télécommunications positionnés sous orbite terrestre basse d’Elon Musk. L’objectif est de proposer un accès internet à haut débit dans le monde entier, partout, vraiment partout !

Quand la Chine dépasse Black Mirror

Une surveillance de masse, des caméras de surveillance à reconnaissance faciale, des citoyens notés par le gouvernement, Black Mirror devient réalité en Chine.

Non, ce n’était pas mieux avant !

“Malgré ce que nous racontent les actualités et diverses autorités, le grand récit de notre ère, c’est que nous assistons à la plus importante amélioration des conditions de vie que le monde aie connue.”

150 français tirés au sort proposent des lois pour réduire les émissions de gaz à effet de serre d’au moins 40% d’ici 2030

Le peuple français demande une meilleure intégration aux décisions du pays. La réintroduction d’un équilibre est indispensable. C’est dans cet élan que la convention citoyenne à vu le jour avec un enjeu crucial : le climat.

On ne sait pas ce qu’il se passe, personne le sait

La population mondiale est menacée par le virus et l’économie mondiale est en déclin. Malgré des mois de recherches sur le Covid-19, nous en savons encore très peu…

Populisme, la nouvelle menace mondiale

A l’heure où la politique est de plus en plus technocratique et où les citoyen se sentent abandonnés par leurs élites politiques, le populisme est en essor un peu partout dans le monde.

Fake news, infos déformées, rumeurs, cris au complot et conformisme, comment s’en libérer ?

Aujourd’hui avoir un esprit critique n’a jamais été aussi important. Sur les réseaux-sociaux, on assiste à un défoulement d’informations, entre fake news, informations déformées, rumeurs et cris au complot, les gens ne prennent pas le temps de vérifier leurs sources ou prennent un malin plaisir à répandre de fausses informations…

L’Homme, un être obéissant ?

Tu penses que tu n’obéiras jamais à un ordre immoral et contraire à tes valeurs ? 65 personnes pensaient la même chose avant de se porter candidat pour le jeu télévisé “jeu de la mort” inspiré de l’expérience de Milgram (1963).

Les représentants politiques n’abusent-ils pas du secret ?

Nous entrons dans une ère de transparence, qui semble sculpter tous les aspects de notre vie. Mais qu’en est-il du secret en politique ? Faut-il abolir tous secrets politiques au nom de la totale transparence ou existe-il encore des secrets essentiels à la continuité de la démocratie ?