Quand la Chine dépasse Black Mirror

par | Mai 13, 2020 | Décryptages

Le système de crédit social est un projet du gouvernement chinois qui a pour objectif la mise en place nationale de réputation des citoyens. Pour le moment, ce système n’est qu’une expérience mise en place dans certaines villes de Chine en 2014, toujours en cours aujourd’hui. Le système devrait être nationalisé durant l’année 2020. Il pourrait d’ailleurs être utilisé durant la crise du Covid-19 pour empêcher la propagation du virus.

Chaque citoyen chinois se voit attribuer une note entre 350 et 950 points, c’est le “crédit social”. Le gouvernement se base sur le statut social et économique d’un individu pour établir sa note.

Le système repose sur la surveillance globale de masse de la population par des caméras à reconnaissance faciale ainsi que par les Big data.

Cela ressemble étrangement au premier épisode de la saison 3 de la célèbre série Black Mirror : “Chute libre”. L’histoire se déroule dans un monde où chaque personne note les autres de 0 à 5, les mieux notés ayant accès à de meilleurs services. Comme chaque épisode de Black Mirror, cela donne des frissons dans le dos. On suit l’histoire de Lacie, une femme complétement obsédée par sa note, qui ne vit que pour augmenter sa popularité et son score personnel…

Black Mirror», la série qui nous renvoie notre effroyable ...

via GIPHY

Tout comme le film, les citoyens chinois ont accès à leur score sur leur smartphone et tout le monde peut connaître le score de l’autre lorsqu’il est affiché dans la rue. La différence avec le film, c’est qu’en Chine seul le gouvernement attribue les notes personnelles et non les citoyens entre eux.

“Big Brother vous regarde” : en effet, ce système rappel aussi le fameux livre 1984 de George Orwell, où la société est excessivement contrôlée par Big Brother et son parti et où la vie privée n’existe plus. Ce n’était jusque-là qu’une dystopie. Mais aujourd’hui, elle n’a jamais été aussi proche de la réalité.

1984 Is Now Prolos bottle on brown surface

Les moindres gestes et paroles des citoyens sont aussi contrôlés par le gouvernement. Les gens se mettent même dénoncer les ceux qui ne respectent pas les règles.

L’objectif du crédit social

Le crédit social est le passeport dans la société et la note en est pratiquement la carte d’identité du citoyen chinois. Ils sont notés et fichés.

  • L’objectif est ” (…) la reconstruction de la morale. Nous voulons atteindre le même niveau de civilité que les pays développés. Il faut que tout le monde soit intègre, honnête, respecte les contrats.”, “Renforcer les valeurs socialistes et la morale citoyenne” ainsi que “Augmenter le niveau de vertu des citoyens.”
  • Le second objectif du crédit social est la crise de confiance des citoyens chinois due aux nombreuses contrefaçons, aliments toxiques, lait de bébé contaminé, corruption des fonctionnaires locaux, etc. Il permettrait donc de redonner confiance aux gens et d’empêcher certains de commettre de mauvaises actions.

Un système de points

Jusqu’où va le système de points dans l’atteinte à la vie privée ? Qu’est-ce qui est considéré comme mauvais et mérite de retirer des points à un citoyen ? Et au contraire, comment faire pour gagner des points ? Qu’est-ce qui est considéré comme une bonne action ?

Une citoyenne témoigne, “En cas de destruction, on perd 2 points, si on triche avec le compteur d’eau, 2 points en moins, si on a un chien, on perd aussi 2 points. En cas de bagarre qui provoque une mauvaise influence dans la société, cela coûte 10 points. Si on abat des arbres, on perd 50 points.”

En cas de bon score, un citoyen peut recevoir des primes du gouvernement, et même quelques cadeaux en guise de récompense.

Par ailleurs, le gouvernement sanctionne les personnes qui font de mauvaises actions.

Cette façon de procéder est-elle éthique ? Dans notre société, on pourrait répondre “Absolument pas”. Car cela incite les gens à obéir aveuglement à une autorité, les gens sont sans cesse surveillés et traqués, le devoir empiète sur le droit et donc la vie privée n’est pas respectée.

Le gouvernement chinois n’a que faire de l’éthique. Lorsqu’on demande à quelques citoyens chinois ce qu’ils pensent des notations, ils répondent :

Pas de droit à l’erreur

Un bon score, synonyme de réussite sociale

La Chine veut noter ses citoyens… et punir les “mauvais élèves ...
Image : GEO Ado

Pour obtenir le meilleur score possible, il faut être un citoyen exemplaire. Les citoyens modèle sont rangés dans la catégorie : “fiabilité”, “sincérité sociale” et sur la liste rouge. Être dans le rouge permet un accès prioritaire à certains services, des coupons, des réductions, des nuits d’hôtel gratuites, etc…

Parmi les bonnes actions, on trouve :

  • Payer ses factures et impôts dans les délais
  • Faire des travaux d’intérêt public
  • Donner son sang
  • Respecter un ensemble de codes moraux
  • Être membre du parti

Elles déterminent les critères d’évaluation de la « fiabilité » des personnes selon le gouvernement.

Les récompenses peuvent être :

  • Un « certificat de citoyen modèle »
  • Un examen médical annuel gratuit
  • Payer moins cher les services publiques (un billet de bus par exemple)

La sanction en cas de mauvais score

Triste, Homme, Déprimé, La Tristesse

Les personnes commettant des actions jugées mauvaises perdent des points et à un certain niveau sont placées sur la liste noire.

Les mauvaises actions sont multiples. Parmi elles on trouve :

  • Traverser la rue en dehors des clous
  • Manger dans le métro
  • Fumer dans un espace public
  • Être grossier
  • Utiliser un billet de train périmé
  • Présenter des excuses qui ne sont pas jugées « sincères »
  • Boire trop d’alcool
  • Promener son chien sans laisse
  • Avoir des problèmes d’argent et de dettes
  • Critiquer le gouvernement
  • Acheter des cigarettes
  • Jeter un papier par terre

Par ailleurs, pour le moment, les mauvaises actions ne sont pas les mêmes d’une ville à une autre.

Les punitions peuvent être :

  • L’humiliation publique : c’est-à-dire que l’identité des personnes placées sur la liste noire est visible, dans les lieux publics (gares et cinémas par exemple) et sur internet, par tout le monde. L’adresse et le visage de la personne peuvent également être visibles.
  • L’interdiction d’accéder à des emplois publics
  • L’interdiction d’envoyer ses enfants dans une école privée
  • L’interdiction d’acheter des billets d’avion ou des billets de train en places assises « molles », les plus confortables pour les longs voyages.
  • Parfois l’interdiction totale de prendre le train ou l’avion
  • Être inscrit sur liste noire

Lorsqu’un individu est placé sur liste noire, sa vie devient beaucoup plus compliquée. Il lui devient difficile de trouver un emploi, ses enfants ne peuvent pas aller dans une école privée, il lui est interdit de demander une carte de crédit, son argent sur compte épargne est bloqué, et il ne peut pas non plus acheter de voiture ou créer une entreprise. Une sonnerie de téléphone est attribuée dans certaines villes pour les personnes sur liste noire. Ce qui est d’autant plus choquant est le message sur lequel tombe les personnes qui tentent de les appeler :

” Nous vous signalons que votre correspondant est inscrit sur liste noire. Veuillez, s’il vous plaît, exhorter cette personne à remplir ses obligations légales.”

Une menace pour les entreprises étrangères implantées en Chine

À travers ce système, les entreprises étrangères implantées en Chine sont soumises à un algorithme qui collecte leurs données afin de noter leur contribution à l’économie chinoise.

Si jamais elles détenaient une note en dessous d’un certain seuil, elles pourraient être interdites d’accès à des appels d’offres, subir davantage d’inspections du travail ou du fisc chinois, ou encore être victimes de taux d’intérêt moins favorables.

La chine n’a-t-elle pas franchie la ligne rouge de la “dictature numérique” ?

Sauver l’Humanité avec un Donut?

La théorie du Donut de Kate Raworth pourrait bientôt transformer notre système économique, sauver l’Humanité et notre environnement tout en favorisant la justice sociale.

Pourquoi choisir d’étudier à la Sorbonne ?

La Sorbonne est une prestigieuse université française reconnue à l’international. Elle fait partie des plus vieilles universités du monde. Son Histoire débute au Moyen-Age.

Les “Parcoursup” étrangers sont-ils plus performants qu’en France ?

La Cour des comptes montre que Parcoursup est peu efficace, bourré de failles et que la protection des données des élèves est très fragile. Voyons comment se passe l’admission post bac à l’étranger.

« Le jour d’après, quand nous aurons gagné, ne sera pas un retour au jour d’avant »

La notion de démondialisation fait beaucoup débat en ces temps de pandémie. Les élites remettent en question cette organisation qui se révèle en réalité plus fragile que ce qu’on pensait. Il a suffit d’une épidémie en Chine pour suspendre presque tout le système commerciale international…

12 000 satellites, la 5G partout, mais à quel prix ?

Le projet StarLink désigne les satellites de télécommunications positionnés sous orbite terrestre basse d’Elon Musk. L’objectif est de proposer un accès internet à haut débit dans le monde entier, partout, vraiment partout !

Quand la Chine dépasse Black Mirror

Une surveillance de masse, des caméras de surveillance à reconnaissance faciale, des citoyens notés par le gouvernement, Black Mirror devient réalité en Chine.

Non, ce n’était pas mieux avant !

“Malgré ce que nous racontent les actualités et diverses autorités, le grand récit de notre ère, c’est que nous assistons à la plus importante amélioration des conditions de vie que le monde aie connue.”

150 français tirés au sort proposent des lois pour réduire les émissions de gaz à effet de serre d’au moins 40% d’ici 2030

Le peuple français demande une meilleure intégration aux décisions du pays. La réintroduction d’un équilibre est indispensable. C’est dans cet élan que la convention citoyenne à vu le jour avec un enjeu crucial : le climat.

On ne sait pas ce qu’il se passe, personne le sait

La population mondiale est menacée par le virus et l’économie mondiale est en déclin. Malgré des mois de recherches sur le Covid-19, nous en savons encore très peu…

Populisme, la nouvelle menace mondiale

A l’heure où la politique est de plus en plus technocratique et où les citoyen se sentent abandonnés par leurs élites politiques, le populisme est en essor un peu partout dans le monde.

Fake news, infos déformées, rumeurs, cris au complot et conformisme, comment s’en libérer ?

Aujourd’hui avoir un esprit critique n’a jamais été aussi important. Sur les réseaux-sociaux, on assiste à un défoulement d’informations, entre fake news, informations déformées, rumeurs et cris au complot, les gens ne prennent pas le temps de vérifier leurs sources ou prennent un malin plaisir à répandre de fausses informations…

L’Homme, un être obéissant ?

Tu penses que tu n’obéiras jamais à un ordre immoral et contraire à tes valeurs ? 65 personnes pensaient la même chose avant de se porter candidat pour le jeu télévisé “jeu de la mort” inspiré de l’expérience de Milgram (1963).

Les représentants politiques n’abusent-ils pas du secret ?

Nous entrons dans une ère de transparence, qui semble sculpter tous les aspects de notre vie. Mais qu’en est-il du secret en politique ? Faut-il abolir tous secrets politiques au nom de la totale transparence ou existe-il encore des secrets essentiels à la continuité de la démocratie ?